Voici comment procéder à la vidange sur une Fiat Punto 1, 60 TD. Je l’effectue tous les 15 000km. Je rappelle que c’est une méthode à titre indicatif et que je n’oblige personne à la suivre.

 

Étape 1 : Les bougies de préchauffage

Quelques problèmes de démarrage à froid difficile en hiver me préviennent que mes bougies sont fatiguées. Je les change systématiquement à chaque vidange.

Il faut retirer la prise d’air en plastique pour avoir accès aux bougies.

 

Ensuite il faut retirer la plaque de connexion en fer qui est fixée avec des écrous de 8.

Puis, enlever le fil de connexion qu’il faudra bien penser à remettre.

On peut maintenant dévisser les bougies à l’aide d’une clé de 10. Normalement on peut les retirer sans enlever autre chose. Pas la peine de serrer comme un bourrin en les remettant. Je graisse très légèrement le filetage en les remettant.

 

 

 

Étape 2 : La batterie

La batterie étant aussi pas toute jeune, j’en profite pour la changer. La dernière m’a fait environ 6 ans. Pour la démonter, il faut dévisser les deux cosses fixées à la batterie. Il faut également dévisser l’écrou du bas qui sert de maintien de la batterie. Attention à bien fixer la batterie au remontage car cela peut être un refus au contrôle technique. Je graisse aussi les nouvelles bornes de la batterie pour les protéger. (pour info, la batterie à durée 3ans½ sachant que je fait beaucoup de petits trajets)

 

J’ai acheté la nouvelle batterie sur Mister auto. Je l’ai prise sous leur marque (BÖLK, premier prix). J’ai reçu une batterie ARTEC. Elle marchera aussi longtemps qu’une batterie Feu Vert qui coûte plus chère.

 

 

Étape 3 : Le filtre à air

Pour ouvrir le boitier du filtre à air, il faut desserrer le collier de fixation et ouvrir les 4 attaches du boitier.

 

J’avais une grosse perte de puissance et des trous dans l’accélération. Je pense que cela était dû au filtre trop encrassé. J’ai retrouvé toute la puissance de ma voiture après le changement de celui-ci.

 

 

Étape 4 : Le filtre à gasoil

Sur ce modèle de voiture, le filtre à gasoil est composé d’une seul et même pièce. Ce n’est pas un filtre que l’on vient visser.

 

Tout d’abord, il faut remplir complètement le nouveau filtre avec du gasoil propre. Cela évitera de faire passer des bulles d’air dans le circuit du gasoil et de devoir tout purger par la suite.

 

Ensuite, sur l’ancien filtre, il faut retirer la goupille en fer et desserrer les pattes qui maintiennent le bloc en plastique à l’aide d’un tourne vis plat. Attention, le bloc en plastique est fragile et n’est pas livré avec le filtre.

 

On peut maintenant retirer le bloc en tirant dessus et en laissant les tuyaux dessus.

On change les deux joints qui doivent être livrés avec le filtre.

 

On peut ensuite desserrer les deux colliers qui sont sur les deux tuyaux qui restent sur le filtre et on débranche les deux tuyaux. On dévisse un peu le gros support qui tient le filtre et on peut le retirer. On replace le nouveau filtre rempli et on effectue la même démarche pour remonter tout ça.

 

 

Étape 5 : Le filtre à huile et vidange

Il faut dévisser le boulon de vidange avec une clé spécial hexagonale 12mm. Récupérer le bouchon, ce n’est pas la peine de le changer, à moins que vous l’ayez un peu trop foiré. Il n’y a pas de joint sur ce système. On récupère l’huile et on la jette à la casse. Il y a des récupérateurs pour ça ! (merci pour la planète de pas faire le fainéant)

 

Ensuite, il faut dévisser le filtre à huile à l’aide d’un démonte filtre, ça va tout seul. Attention à ce que ça ne soit pas tout le système qui se dévisse. Penser à mettre un bac, l’huile coule aussi ici.

 

Pour ma part, je fait couler de l’huile propre avant de remettre le bouchon pour nettoyer un peu l’intérieur du moteur et je laisse bien couler jusqu’à la dernière goutte.

Après je remet le nouveau filtre dont j’ai huilé le joint.Il faut le serrer à la main (3/4 de tour quand le joint fait contact). Ensuite je remet le boulon de vidange. Il ne faut pas le serrer comme un bourrin.

On peut maintenant remettre de l’huile neuve. J’utilise la 10w50 et je met 4L, pas plus. Le niveau est impeccable. Après quelque kilomètre, penser à contrôler le niveau à froid et faire l’appoint si nécessaire.

 

 

Étape 6 : Le filtre habitacle

Sur ce modèle, il n’y a pas de filtre habitacle. Mais on peut démonter l’emplacement pour nettoyer les feuilles et crasses éventuelles.

Il faut commencer par démonter les essuies glace en retirant les bouchons. Puis il faut retirer la plaque en plastique fixée par plusieurs vis un peu partout.

 

Voilà, on voit bien l’emplacement du filtre inexistant.

 

 

Étape 7 : L’huile de boite

Normalement, l’huile de boite ne se change pas. Moi je l’ai changée vers 200 000km car je sentais que mes vitesses passaient moyennement bien. Depuis, elles passent beaucoup mieux donc je le conseille quand même sur ce type de voiture.

Malheureusement je n’ai pas de photo. Il y a deux boulons identiques au boulon de vidange coté boite de vitesses. Un en haut pour remplir et un en bas pour vidanger. Le niveau de l’huile de boite se fait avec le bouchon du haut. L’huile doit affleurer le trou. En fait, on remplit jusqu’à ce que ça déborde. On attend un peu que ça arrête de déborder et on referme. L’huile est très épaisse. Laisser la un peu chez vous à température ambiante si vous faites ça en hiver. Elle coulera bien plus vite.

Voici comment procéder au remplacement de la centrale de clignotant sur une Fiat Punto 1, 60 TD. Je rappelle que c’est une méthode à titre indicatif et que je n’oblige personne à la suivre.

Les clignotants de ma Punto ne fonctionnent pas tout le temps, voire pas du tout.

Des alternatives existent en essayant de réparer les soudures à la centrale. Je préfère les changer pour éviter tout problème ultérieur et devoir tout redémonter. La centrale de clignotant coûte environ 20€ sur le net.

 

La première étape, la plus importante, est de débrancher les deux cosses de la batterie. Le manuel préconise de ne rien toucher pendant 10minutes mais je vous conseil de laisser 30minutes. (Sécurité au niveau de l’airbag). Après, moi je ne m'y connait pas à ce niveau là...

On peut alors commencer par démonter l’airbag et les deux boutons du klaxon. Il y a une vis cruciforme pour chaque bouton de klaxon et 3 vis 6 pans creux pour l’airbag.

 

On peut alors déboiter l’airbag et retirer la connexion en tirant légèrement vers l’arrière de celle-ci. Elle devrait se déboiter toute seule. Penser à stocker l’airbag au sol, airbag vers le haut. S’il venait à s’ouvrir, il ne décollerait pas, question de bon sens.

 

Ensuite, il faut débrancher la connexion du klaxon. Puis enlever le caoutchouc de protection de l’écrou central et dévisser l’écrou à l’aide d’une douille 24. Avant de retirer le volant, penser à faire une marque avec un crayon peinture pour repositionner le volant correctement, sinon il risque de ne pas être droit au remontage et il faudra tout recommencer.

 

Ensuite il faut démonter les deux coques plastiques, deux vis dessous et deux vis intérieures. Puis il faut retirer le rond plastique central tenu par les 4 vis.

 

Maintenant vous avez accès à la centrale de clignotant (merci Fiat de l’avoir caché derrière le volant. La mettre avec les fusibles comme tous les autres constructeurs aurait été plus simple !!)

Il vous reste plus qu’à tirer dessus. Elle est légèrement bloquée par la petite barre en plastique. La nouvelle que j’ai mise est légèrement plus haute que l’ancienne, mais ça ne gène pas, il y a la place.

 

Il ne vous reste plus qu’à tout remonter. Penser à bien remettre le caoutchouc de l’écrou central et à bien mettre les fils dans leur emplacement de rainure.

Voici comment procéder au remplacement d’un flexible de frein sur une Fiat Punto 1, 60 TD. Je rappelle que c’est une méthode à titre indicatif et que je n’oblige personne à la suivre.

Attention à l’achat du flexible sur internet pour qu’il soit de la bonne longueur. Le mieux est de les changer par pair. Si l’un est craquelé, l’autre ne devrait pas tarder.

 

 

Le remplacement est relativement simple. Pour un flexible sur roue avant, il faut déposer la roue avant pour un meilleur accès. On peut voir le flexible (1).

Il faut retirer la goupille qui tient le flexible à la carrosserie au niveau de la vis supérieure (elle se tire avec une pince). On commence donc par dévisser le flexible par le haut (2). Il faut une clé à tuyau de 11 sinon vous allez abîmer la vis et ça sera fini ! Une clé à tuyau coûte 10€ à Norauto. Pensez à bien dégripper auparavant. Il y a une autre clé à placer sur le flexible pour le tenir. Un coup sec et ça devrait venir. On la revisse sans forcer.

On passe au bas du flexible (3). Même chose, dégrippant puis on dévisse un coup sec (quelque petit coup de marteau délicat sur l’étrier permet de décoller un peu la merde, ça peut aider). On peut ensuite enlever le flexible du haut et mettre sont doigt sur le tuyau rigide du haut pour éviter que l’air remonte.

On dévisse ensuite le flexible du bas.

On remplace par le nouveau en commençant par le visser par le bas (en gardant toujours le doigt sur le tuyau).

Une fois tout remonté, on peut remonter la roue et commencer la purge.

Il faut dévisser la vis de purge (4). Dégrippant et un coup sec avec un clé de 8. Attention, la vis est très fragile. Ne la dévissez pas, il faut juste la décoincer et on la referme sans forcer.

Donc pour la purge il faut être 2. Les tuyaux soit disant pour purger seul, c’est de la merde (j’ai testé et l’air passe un peu).

Pour la purge, le circuit est en X. Il faut donc purger la roue arrière droite en premier puis la roue avant gauche. Ensuite la roue arrière gauche puis le roue avant droite.

C’est comme ça sur la Punto, (noté sur la RTA), ça peut être différent en fonction des voitures. Alors renseignez-vous auparavant, les réponses sur internet ne sont pas toujours fiables. Je vous conseille la RTA.

Je vous cite la RTA de la Punto, c’est très bien expliqué :

- Le dispositif d’assistance ne doit pas être en action pendant l’opération de purge (donc moteur éteint).

- Veiller au maintien du niveau dans le réservoir de compensation durant toute l’opération.

- Le circuit de freinage étant organisé en "X", la purge doit s’effectuer à chaque récepteur dans un ordre spécifique qui est : arrière droit, avant gauche, arrière gauche et avant doit.

- Placer sur la vis de purge du récepteur (voir ordre préconisé) un tube transparent dont l’extrémité doit être plongée dans un récipient contenant du liquide de frein.

- Appuyer sur la pédale de frein pour mettre le circuit sous pression (Appuyer environ 3 fois, la pédale devient dure).

- Si la pédale ne présente aucune résistance à l’enfoncement "pomper" sur celle-ci d’un mouvement lent et continu jusqu’à obtenir une pression même minime sous la pédale.

- Ouvrir la vis de purge pour laisser s’évacuer l’air du circuit, cette évacuation se manifestant par un dégagement gazeux dans le récipient de liquide.

Il est essentiel que, pendant cette phase d’ouverture de la vis de purge, la pédale soit maintenue à fond de course.

- Fermer la vis de purge.

- Relâcher entièrement et lentement la pédale.

- Répéter l’opération jusqu’à disparition totale de bulles d’air.

- Procéder de la même à chaque récepteur (en respectant toujours l’ordre préconisé).

Pour ma part, je vous conseille de prendre au moins un bidon de liquide frein. Lors de la purge, attentez que le nouveau liquide arrive. C’est facile, il est propre et clair, comme ça vous êtes sûr que le circuit est entièrement propre et vide d’air (bien que des bulles peuvent rester coincées).

Attention de bien tester les freins avant de prendre la route. Profitez-en pour bien dégripper les étriers et bien tout nettoyer avec du nettoyant freins.

Si la pédale est mole, la purge est mal faite, il reste des bulles d’air !!